6. La légende de la tour Asinelli

lundi 2 mars 2015

La Tour Asinelli

La tour Asinelli est si haute qu’on raconte qu’elle a été construite non seulement dans une seule nuit mais que cette œuvre est celle du diable, "del diavolo" comme pour Cahors le pont Valentré.

Elle mesure 97,20 mètres

On raconte qu’au début du XIIe siècle vivait à Bologne un jeune homme, qui travaillait comme transporteur de sable et de gravier depuis le Reno jusque dans les chantiers de la ville.

Parce qu’il utilisait deux ânes pour tirer son char, il a fut surnommé Asinelli.

Un jour, en allant sur un des chantiers de la ville avec ses deux ânes il vit à sa fenêtre une belle jeune fille.

Il en tomba fou amoureux .

Asinelli demanda la main de la jeune fille à son père, qui appartenait à une famille noble et riche.

Celui-ci lui répondit qu’il lui donnerait sa fille en mariage que s’il était capable de bâtir la plus haute tour de la ville.

Alors le jeune homme s’éloigna… … Il était très triste et presque désespéré…..mais un jour comme il descendait à la rivière avec ses ânes et sa charrette pour ramasser le sable et le gravier, il vit quelque chose de brillant.

Il s’arrêta, regarda et réalisa que c’était des pièces d’or qui brillaient ainsi .

Il ramassa les pièces d’or qui étaient à la surface et se mit à creuser dans le sable et plus il creusait plus il trouvait de pièces

Un véritable trésor à ses pieds.

Alors il courut dans toute la ville pour trouver la meilleure équipe de maçons pour construire la tour la plus haute possible ….

La tour monta très vite.

Le père de la jeune fille éblouie par la rapidité de la construction et sa hauteur donna sa fille en mariage à Asinelli.

Certains disent que si le tour monta si vite ; c’est que le diable participa à son édification.

JPEG - 69.6 ko