Du tapis -jardin au tapis- volant :résumé de la conférence d’Aline Rutily

jeudi 24 octobre 2013

La proposition d’Aline Rutily s’est construite à partir du titre du projet Comenius Regio

Cahors- Bologne : du lien médiéval à la citoyenneté européenne

  • une approche contemporaine du Moyen-âge : regard et pratiques artistiques contemporaines liés au patrimoine médiéval de la ville,
  • un projet pédagogique Comenius : des compétences et des connaissances à acquérir pour les élèves et leurs enseignants,
  • une œuvre commune à différents publics, d’âges différents, ouvrant le dialogue entre les deux villes,
  • une image « en construction » pour alimenter un dialogue entre Cahors et Bologne, dynamique, mobile et in process, symbolisée par la figure du Tapis- Volant

Dans le cadre du projet Comenius Regio Cahors-Bologne:du lien médiéval à la citoyenneté européenne ; l’artiste plasticienne Aline Rutily a fait la proposition artistique suivante ; celle de travailler avec différents publics sur le thème du projet avec une démarche plasticienne par la confrontation de schèmes puisés dans l’histoire des arts de la ville du Moyen Age et de pratiques artistiques contemporaines , dans un contexte transculturel.

Elle est investie depuis plus 10 ans de responsabilités dans le cadre européen de la formation d’ enseignants de l’éducation formelle ou non- formelle . Elle est intervenue dans de nombreux cours et ateliers artistiques en italie et nottament à Asti, Cortina d’Ampezzo Padoue, Ravenne , Ischia , Florence , Parme , Palerme, Perugia , San Quirico d’Orcia et aussi à Bologne au cours de la Festa della Storia en 2012 où elle a pu présenter à l’ Istituto n° 16, l’oeuvre Transcultural Carpet Blue , une installation in process qui se construit à travers l’Europe , comme un tapis- volant.

Aline Rutily construit une oeuvre artistique contemporaine dont l’espace de références , historique et littéraire , articule le tapis et le jardin.

Des références historiques , en particulier médiévales , sont réactualisées dans son oeuvre pour devenir un moteur de la création contemporaine.

Ses œuvres ont pour référence des sources écrites et iconographiques disponibles en Europe , en particulier sur le jardin au Moyen Age.

Il s’agit d’une démarche de création contemporaine qui articule ces champs multiples et leurs déplacements dans le temps et dans l’espace , entre passé et présent , pays natal et terre d’élection , "Orient " et Europe .

La thématique de l’intervention : Le Tapis- volant

1. Le cadrage historique et conceptuel du projet

La conférence abordera les sources du Tapis- volant qui permettent de donner un cadre conceptuel et historique à la proposition artistique .

Le mythe du tapis volant sera abordé successivement à travers 3 concepts :

  • la migration du tapis d’Orient en Europe
  • la mutation du tapis en Tapis- volant , la transculturalité comme condition de l’articulation entre migration et mutation.

Le tapis n’est pas seulement un objet nomade , que l’on roule et emporte avec soi. C’est en lui même un "migrant" , qui voyage depuis des sources lointaines et irrigue les cultures européennes depuis les temps les plus reculés.

Il circule à travers les arts visuels , la littérature , les contes , les récits de voyage , les mythes . Le tapis volant est né des migrations et déplacements entre Orient et Europe , à partir de l’imaginaire occidental des "rêves d’Orient"

Pour le philosophe français Michel Foucault , le tapis est "une sorte de jardin mobile à travers l’espace" qui fait émerger la figure du Tapis -volant comme moyen symbolique de parcourir le monde , justifiant ainsi que ce thème soit choisi dans un projet européen centré sur la mobilité entre deux pays .

2 ) Cadrage pédagogique du projet

La conférence abordera les retombées pédagogiques qui font du Tapis- volant une thématique de formation culturelle et transculturelle dans les organismes de l’éducation formelle et non- formelle.

Il y aura une esquisse succincte du projet construit à partir du patrimoine médiéval et de l’histoire des arts de Cahors et utilisant la photographie, l’écriture , le textile sculpté.

Le projet sera également envisagé dans son cadrage par les programmes scolaires nationaux et européens ( socle commun des compétences et des connaissances)

3) Proposition d’un projet pour tisser des liens entre Cahors et Bologne

  • Pour l’éducation formelle  : une dynamique créative qui consisterait , à travers la communication entre l’artiste et élèves italiens , et entre élèves français et italiens , à faire de l’installation au sol un Tapis- volant , capable de franchir les frontières entre Cahors et Bologne.
  • Pour l’éducation non- formelle Aline Rutily fera une formation spécifique pour impliquer l’association Paysage et patrimoine sans frontière /Antenne Cahors dans ce projet qui se traduira par une participation importante des adhérents français et italiens en étroite relation avec les écoles Zacharie Lafage de Cahors et L’Istituto n° 16 de Bologne. Cette implication favorisera le prolongement du projet Grundtvig senior Quercy Bologne ; paysages et jardins des savoirs partagés

Cette oeuvre mobile , migrante , transculturelle contribuera à donner du sens au dialogue entre les pays , qui est au cœur du Comenius Regio

Consulter aussi :Images et Performances du Tapis-Volant


Ce texte a été donné par Aline Rutily à tous les partenaires et participants du projet Comenius Regio Cahors- Bologne le jour de la conférence publique à Cahors Salle Henri Martin


Navigation

Articles de la rubrique