2. La bataille de Zappolino : une clé pour Bertrando

jeudi 12 février 2015

La bataille de Zappolino se déroula le 15 novembre 1325, aux pieds de la colline de Zappolino à proximité de Bologne, près des murs du château. Elle est considérée comme l’un des plus grands affrontements du Moyen Âge. En effet, près de 35 000 fantassins et 5 300 cavaliers y prirent part, et plus de 3 000 hommes furent victimes de cette bataille, qui opposa la ville Guelfe de Bologne aux forces Gibelines de Modena.

JPEG - 42.6 ko

Bien que largement supérieurs en nombre les Bolognais forts de 30000 fantassins et 2500 cavaliers, furent sévèrement défaits par les troupes Modenaises (5000 fantassins et 2800 cavaliers), qui en cette occasion firent preuve d’une intelligence tactique et stratégique diabolique.

Claudio Cavallieri, un habitant de la région à magnifiquement décrit et expliqué cette bataille, par une animation power point

Du point de vue historique cette défaite Bolognaise eut des conséquences importantes, puisque les vaincus préférèrent appeler la protection de Bertrand de Pouget plutôt que de se soumettre aux Modenais.

C’est ainsi que le cardinal put entrer facilement dans la cité Emilienne qu’il dirigea jusqu’en 1334.

La bataille de Zappolino restera célèbre dans la tradition orale de la région avec la légende de la "secchia rapita" ( le seau enlevé)

JPEG - 10.2 ko

Cette légende raconte que pour tout trophée de leur victoire, les modenais emportèrent le seau d’un puits, qui est encore visible aujourd’hui près de la porte San Felice.

JPEG - 6.5 ko


Bibliographie

JPEG - 10.2 ko

La battaglia di Zappolino e la secchia rapita Vittorio Lanzi


Documents joints

Powerpoint slideshow - 6 Mo
Powerpoint slideshow - 6 Mo

Navigation

Articles de la rubrique